Fais taire cette culpabilité qui gâche les meilleurs moments de ta vie

Sans faire de régime fade et restrictif
Sans prendre de pilule "miracle"
Sans te priver de ces aliments que tu aimes

Je te donne les clés pour te réconcilier avec ton corps après 30 ans grâce à l’éducation nutritionnelle et l'adoption d'un mode de vie sain, pour que tu gardes une ligne harmonieuse toute ta vie. Je suis Jérémy Loreau, coach de vie et spécialiste des sciences de l’entraînement et de la nutrition.

Le 22 février 2013, j’ai tenté le pire régime de ma vie

Pour le petit déjeuner, je préparais une bouillie gluante tristement fade à base de flocons d’avoine sans sucre : le fameux porridge !

Du lundi au vendredi, j’avalais toujours le même repas insipide à midi : un filet de colin et des haricots verts vapeurs, youpi.

Vers 17h30, je me donnais à fond sur le vélo elliptique pour compenser les excès du weekend passé...

Après ma séance, je m’enfilais des shakers bourratifs de protéines en poudre et des compléments alimentaires pour booster ma prise de masse musculaire.

Et puis, les soirs de semaine, rebelote : en tête à tête avec ma tranche de poulet et mes épinards sans crème, sans saveurs.

Sans plaisir, quoi.

Jamais.

Je sentais bien que mes repas n’étaient pas satisfaisants pour l’amoureux du sucre et du gras que j’étais...

Mais mon coach sportif me disait tout le temps que “c’était bon pour moi" …

Quand l’heure du cheat meal sonnait, j’ouvrais la porte à mes ennemis jurés : l’abondance et la démesure

Je compensais ma frustration alimentaire de la semaine par des orgies de nourriture, dans ce même buffet à volonté

Ces crises me coûtaient un fric fou, d’ailleurs.

Mais après tout.

J’avais bien mérité ma récompense, non ?

C’était plus fort que moi : je devais me goinfrer tant que ça rentrait.

Tant que mon corps ne me suppliait pas de vomir.

En moins d’une heure, je ruinais tous mes sacrifices de la semaine.

La honte…

Au fil des mois, les crises ont empiré.

Mon repas “plaisir” du samedi s’est cumulé avec le petit déjeuner de triche du dimanche.

Sournoisement, le cheat meal s’est changé en journée de triche, puis en semaines entières à me gaver d’aliments transformés...

J’ai massacré mon estime personnelle à petit feu à cause des craquages à répétition.

J’étais passé en mode “foutu pour foutu”...

Le pire, c’est que je me sentais coupable dès les premières secondes où je ne respectais plus les règles sévères que je m’imposais.

Une minute de plaisir, 7 jours de remords.

Non-stop, j'étais incapable de sortir de ce cercle vicieux.

La malbouffe me hantait même la nuit…

Et tu sais quoi ?

En 3 ans de régime, j’ai pris 21kg de graisse

Je faisais le YOYO tout le temps, parce qu’à côté de mes crises, je continuais ma sèche extrême pour perdre ces poignées d'amour qui me faisaient perdre confiance en moi...

J’ai trouvé des excuses bidons pour décliner les sorties au resto par peur de ne pas pouvoir "manger à ma faim".

Ou plutôt...

Par peur de ne pas pouvoir me gaver comme je voulais.

Par crainte de subir le regard de mes proches quand je faisais des réserves pour le 3e round au buffet.

J’ai même été jusqu'à refuser d'aller en vacances au bord de l'eau avec ma chérie.

Car, j'avais honte d'afficher mon corps en maillot de bain.

Tu vois de quoi je parle ?

J'en avais les larmes aux yeux.

J’étais prisonnier d’un cercle vicieux.

Mes craquages étaient redevenus mon refuge...

Pourquoi “redevenus” ?

Parce que mon poids m’a gâché la vie pendant très longtemps, figure-toi !

Quand j’étais gosse, mes "copains" me pointaient du doigt en se moquant dans la cour de récré parce que j’étais “bouboule”.

Ils ignoraient que ma mère, qui travaillait dur, rapportait tous les soirs des sucreries à la maison pour se faire pardonner de son absence.

Avec du recul, c’est impossible de lui en vouloir...

Elle nous a élevé seule, ma soeur et moi.

J’ai donc grandi avec la malbouffe.

Avec ce sentiment de solitude et ce besoin de récompense.

Je suis devenu accro au sucre malgré moi, parce que j’étais dépendant des petites attentions qui me rapprochaient de ma mère.

Pendant 3 ans, j’ai connu des échecs à répétition avec les coachs et les régimes à la mode

Ils m’ont livrés des règles “bateau”, des programmes contraignants que j’ai appliqués sans saisir pourquoi je faisais ça, ni ce que ça m’apportait vraiment.

Je commençais sérieusement à croire que j’étais trop faible, trop mauvais pour me construire le corps que je voulais…

Les régimes m’avaient littéralement cramé le cerveau !

Mais je sentais qu’il me restait une dernière chance…

J’étais prêt à revoir complètement mon comportement alimentaire pour me sortir de cet enfer.

Stop !

J’ai dit stop à toutes ces méthodes miracles de spécialistes qui bousillaient ma santé, aussi bien physique que mentale.

Pour comprendre les véritables besoins de mon corps et l'honorer, j’ai donc passé plusieurs certifications en nutrition.

Voici mes cértifications :

Ma vie a changé le jour où j’ai enfin pu donner du sens à tout ce que je mangeais grâce à mes nouvelles connaissances

J’ai découvert le bonheur de cuisiner des repas sains et gourmands, sans aucun interdit, tout en me faisant plaisir.

Plus de diabolisation des aliments trop gras ou trop sucrés.

Plus de restrictions déprimantes.

Plus de "cheat meal" pour me récompenser.

Plus de “compensation” après un repas de fête.

Plus d’obsessions ni de crises d'hyperphagie.

Aujourd’hui, je savoure TOUT ce que je veux !

Je me sens libre !

Grâce à une alimentation nuancée, j’ai pris le temps de me construire un corps que j’aime.

Un corps que je nourris de façon consciente et raisonnée.

Un corps que j’entretiens avec de l'exercice et que je respecte à chaque instant.

La voilà, mon histoire.

Je la tattoo sur mon corps au fil du temps pour ne jamais oublier d'où je viens.

Ma motivation derrière le “Pourquoi j’ai choisi de devenir coach”

Depuis 2015, je partage mes connaissances à des femmes de plus de 30 ans qui ont vécu les mêmes galères que moi, celles qui pensent que leur cas est désespéré parce qu’elles n’apprécient pas vraiment le sport et qu’elles ne supportent pas la frustration liée aux régimes.

Mais pourquoi accompagner les femmes de plus de 30 ans qui débutent en fitness ?

On m’a livré des règles “bateau”, des programmes contraignants que j’ai appliqués sans saisir pourquoi je faisais ça, ni ce que ça m’apportait vraiment.

Je ne travaille pas dans le domaine de la performance sportive.

Mais bien sur l’esthétique du corps.

Je veux initier mes coachées à la pratique d'un fitness sur mesure, adapté à leur objectifs, et suivre leur évolution de près avec bienveillance.

Comme j’aurais aimé qu’on le fasse avec moi.

De plus, au fil de mes certifications, j’ai étudié avec beaucoup d’attention le cycle hormonal féminin en lien avec la nutrition et le sport.

Ça m'a motivé à me battre pour faire tomber le mythe de l’âge et de la perte de poids impossible après 40 ans, et toutes les bêtises qu’on peut lire dans les médias.

Je suis donc en mesure d’apporter des solutions parfaitement adaptées aux spécificités de la femme.

En quoi puis-je aider les femmes à éliminer ces kilos qui leur gâchent la vie ?

Je leur livre des connaissances précieuses pour qu’elles puissent intellectualiser le phénomène de la perte de gras/prise de masse musculaire grâce à l’éducation nutritionnelle.

Mon objectif : leur permettre de conserver toute la vie le corps de rêve qu’elles se construisent à mes côtés !

Si tu m’as lu jusqu’ici, il est temps de parler de TOI.

Est-ce que tu te sens prête à perdre du poids durablement pour reprendre confiance en toi ?

Tu as une motivation à toute épreuve.

Mais tu réfléchis de plus en plus à te faire accompagner dans ta démarche de championne pour garantir ta réussite ?

Alors laisse tomber dès maintenant les cours de fitness sur YouTube qui te découragent au bout du 2e entraînement...

Oublie les blogs de nutrition qui te disent tout et son contraire sans arguments solides...

Adopte une mentalité de championne et deviens l'athlète de ton quotidien

Pour que tu arrêtes de t’autocritiquer dès que tu croques dans un carré de chocolat et que tu prennes enfin plaisir à cuisiner de bons petits plats gourmands sans culpabilité.

Peu importe le poids que tu pèses, tu peux compter sur moi.

Je suis là pour t’éduquer et te booster.

Mais surtout, je suis là pour t’aider à régler ton problème de façon définitive.

Durant notre aventure, je vais tout mettre en œuvre avec toi, en fonction de tes capacités, pour transformer ton corps.

Je vais te transmettre un savoir.

Des connaissances qui te serviront toute ta vie et que tu pourras toi-même léguer à ta famille.

Grâce à ce coaching en ligne adapté à ton style de vie :

Découvre les mécanismes secrets de la nutrition et apprends à t’alimenter en pleine conscience (en respectant tes convictions personnelles et tes moyens financiers).
Retrouve une énergie débordante grâce au sport et observe les bienfaits sur ton corps et ton mental (même en faisant seulement 2 séances x 20min par semaine).
Partage tes victoires et tes baisses de moral sur le chat réservé à ma Tribu de championnes qui mènent le même combat que toi.
Applique les astuces personnalisées que je te livre quotidiennement pour opérer ta transformation physique et devenir celle que tu veux.

Mais il faut aussi que tu sâches...

Elle, c'est Maëlle, le petit bout de femme qui m'accompagne quotidiennement.

Cela fait bientôt 7 ans que nous vivons ensemble.

Elle a toujours été d'un soutien sans faille.

Même lorsque je faisais ces crises, elle ne m'a jamais jugé et m'a toujours aidé à me relever.

Je lui dois beaucoup.

Aujourd'hui Maëlle m'aide dans mon métier de coach.

Nous créons ensemble les délicieuses recettes que tu retrouves sur le site.

Elle s'occupe de mes réseaux sociaux.

Et de la comptabilité.

Tiens, voici un autre fait intéressant...

Maëlle et moi avons décidé de ne pas avoir d'enfant dans le seul but, de pouvoir voyager et parcourir le monde librement.

Nous avons vécu à La Réunion (notre île d'origine) ; à Bordeaux ; à Nice ; en Corse ; en Thaïlande et au Vietnam.

Sans compter les voyages que nous avons faits.

Non, mais attends...

Tu as bien dit "pas d'enfant" ?

Elle, c'est Nola, notre petite fille de 4 ans. C'est un Loulou de Poméranie. Grâce à sa petite taille, elle peut parcourir le monde à nos côtés.

Merci de m'avoir lu jusqu'ici.

Tu en sais plus sur moi à présent.

Et comme il ne faut jamais remettre à demain sa santé et son bien-être. Il est temps pour toi de faire le premier pas vers ta nouvelle vie !